René-Burri-Égypte-Saquara-près-du-Caire-

RENÉ BURRI

COUP DE COEUR(S)

EVENEMENT  

Si l’on doit faire une rétrospective du travail du photographe suisse René Burri, la pyramide pourrait sans aucun doute être un axe majeur de son oeuvre. En 1958, Burri découvre la pyramide de Saqqarah en Egypte et cette forme triangulaire devient un obsession. Sans doute déjà familière de part ses montagnes natales, il retrouvera cette forme pyramidale dans tous ses périples, dans de nombreux pays à travers le monde, et en fera son leitmotiv. 

Arles nous propose donc jusqu’au 26 aout, à la salle Henri Comte, une balade à travers les pyramides imaginaires du photographe, et nous permet ainsi de parcourir son oeuvre d’une manière unique. 

 

Pour l’occasion, les éditions Textuel publient « Les pyramides imaginaires de René Burri »

« Son gout pour cette figure était sa manière de découvrir ce que les montagnes lui avaient caché pendant si longtemps : l’horizon, le point de vue. »

Chlotilde Blanc Burri, commissaire de l'exposition

Exposition René Burri  "Les Pyramides imaginaires " 

Du 2 juillet au 26 aout,

Salle Henri-Comte, Arles

POUR ÊTRE INFORMÉ DES RENCONTRES

DE PHOTOGRAPHIE À VENIR

HORSCHAMP - RENCONTRES DE PHOTOGRAPHIE