2-Russie12.jpeg

Isolateur d'instruction de Lebedeva (Préventive), Quartier des mineurs, Saint-Pétersbourg

Russie. Dimitri, 13 ans, est le souffre-douleur des adultes détenus avec lui dans cette fameuse cellule N° 90, dénoncée par Amnesty International et l’Observatoire International des Prisons (OIP), et tristement célèbre pour les traitements infligés par des prisonniers « matons » sur les mineurs : sévices, viols, humiliations, tatouage des prisonniers considérés comme inférieurs… Ceux-ci dorment à tour de rôle. Il y a que 6 lits pour 24 personnes…

Prison de Telmond, Section des mineurs, Ha Sharon, Tel Aviv, Israël.

Prison de Telmond, Section des mineurs, Ha Sharon, Tel Aviv, Israël.

Quartier de Haute Sécurité pour les mineurs palestiniens ou Arabes israéliens ayant porté atteinte à la sécurité de l’Etat hébreu. 81 détenus âgés de 14 à 18 ans, dont certains purgent des peines de 20 à 25 ans, sont répartis dans 27 cellules

1-Russie11.jpeg

Isolateur d'instruction de Lebedeva (Préventive), Quartier des mineurs, Saint-Pétersbourg, Russie. 

Les jeunes sont enfermés 23h/ 24 dans des conditions d’un autre âge, dans une même cellule avec des adultes qui font office de kapos. Ils manquent de produits d’hygiène et de nourriture, manquent de soins. Ces détenus souffrent encore plus de confinement que les autres, car ils sont mis en quarantaine comme l’indique le panneau. Ils ont le sida ou la tuberculose et n’ont que de l’aspirine pour seul traitement …Ils sont soumis au racket et à la violence, à l’absence de visite des parents car ils sont détenus très loin de leur domicile. Ils peuvent attendre deux ou trois ans avant d’être jugés, bien souvent pour des délits qui ne méritaient pas cette durée…

Delta Boot Camp, Katy. Texas . USA.

Delta Boot Camp, Katy. Texas . USA.

5h du matin. 90 prisonniers mineurs font tous les matins, pendant plus d’une heure, des exercices - surtout des pompes - sous  les ordres des gardiens. Ils doivent attendre, en position, puis crier ensemble le nom de l’exercice et faire, sous les coups de sifflets rythmés, des séries de 25 mouvements sans faillir.

Les plus faibles ne tiennent pas ce rythme...

4-Brésil06.jpeg

Instituto Padre Severino, Rio de Janeiro, Brésil, Quartier pour mineurs.

Après le repas, qui ne dure que dix minutes en silence et têtes baissées, le retour dans les cellules se fait également en silence et têtes baissées dans cette prison tristement célèbre pour les traitements infligés aux mineurs par des gardiens très menaçants…

8-USA22.jpeg

Black Canyon School, Arizona, USA.

Ecran de surveillance des cellules d’isolement. Les jeunes détenus peuvent y rester jusqu’à huit jours.  Ils y sont mis pour conduite agressive envers le personnel ou les autres détenus. Ils sont également placés en isolement  lorsqu’ils tentent de mettre fin à leur vie.

6-Inde04.jpeg

Children Observation Home N°2, New Delhi, Inde.

Dans cette prison gérée par l’Etat, le confinement est très sévère. La ronde des gardiens au-dessus des prisonniers, de jour comme de nuit...

10-Madagascar03.jpg

Prison de Moramanga, Madagascar.

Bruno, 16 ans, purge sa peine dans cette cellule avec des adultes, dont deux sont menottés aux barreaux des lits  car ils sont « évadés repris ». Il n’existe pas de cellule d’isolement dans cette prison. L’exiguïté et la vétusté sont terribles. Dans cette cellule de 35 m2, où règne une odeur âcre mêlée de transpiration et d’urine, les 101 détenus sont enfermés de 17h à 6h du matin. Ils dorment par terre ou sur des bas flancs, des lits en bois à deux étages avec au mieux, une natte pour seul matelas, envahie de punaises et de puces. Les mineurs disent avoir peur, car ils dorment dans la même cellule que les adultes…

Lizzie Sadin

- Entretien par Mathilde Azoze -

Le 23.07.2018

POUR ÊTRE INFORMÉ DES RENCONTRES

DE PHOTOGRAPHIE À VENIR

HORSCHAMP - RENCONTRES DE PHOTOGRAPHIE