20160511_OnAbortion_handcuffed_108-OK-co

avortement(s)

laia abril

EVENEMENT  

Laia Abril, artiste espagnole multidisciplinaire, travaille sur les thèmes de la sexualité, de la féminité et des droits de la femme. Cette année, elle présente à La Maison des Métallos, en partenariat avec Médecins sans Frontières, le premier tome de son projet à long terme «History of Misoginy »

Dans une exposition faites de photographies des instruments utilisés, de portraits de femmes, de témoignages sonores et de vidéos, Laia aborde la question de l’avortement à travers les siècles et les continents, et les conditions et les répercutions d’une pratique encore trop souvent illégale et donc très dangereuse pour les femmes. Aujourd’hui, 47 000 femmes meurt chaque jours dans le monde suite à la pratique d’avortements clandestins.

La photographe dit vouloir séduire notre oeil à travers ses oeuvres d’art et ses recherches visuelles afin d’attirer notre attention sur un sujet très difficile à traiter de part la nature taboue et bien trop souvent encore, interdite par la loi.

 

Le projet « On Aborption » avait été exposé et récompensé aux Rencontres de la photographie d’Arles en 2016. Il est présenté pour la première fois à Paris. 

L’ouvrage « On Aborption » a été publié par Dewi Lewis. 

Le second tome du projet « History of Misoginy » concernera la culture du viol.

Exposition Laia Abril, "On Aborption"

Du 22 novembre 2018 au 9 décembre 2018

La Maison des Métallos, Paris

POUR ÊTRE INFORMÉ DES RENCONTRES

DE PHOTOGRAPHIE À VENIR

HORSCHAMP - RENCONTRES DE PHOTOGRAPHIE