jn04-tt-width-836-height-550-fill-1-bgco

JAMES

NATCHWEY

MEMOIRES(S)

ÉVÉNEMENT

La Maison Européenne de la photographie nous offre la plus grande retrospective du travail du Photo reporter américain James Natchwey, avec plus de 200 photographies, 17 sélections représentées, et un retour sur les plus grands conflits de ces dernières décennies. Si les images sont parfois difficiles à supporter, elles sont néanmoins toujours dotées d’une grande humanité, ce qui caractérise l’oeuvre du photographe. James Natchwey nous montre la guerre, la famine, la mort, avec un oeil de témoin, et nous rapporte ces images puissantes afin de nous parler à tous. 

L’exposition nous mène à travers tous les pays que le photographe a traversé pendant ses 40 ans de carrière, et nous donne à voir ce que le monde peut créer de plus dur et de plus cruel : les victimes de famines en Somalie, de génocides au Rwanda, les femmes pleurant leurs familles au milieu des décombres de leur ville, et les victimes des drogues en Afghanistan, les enfants maltraités dans les orphelinats en Roumanie.

Des Balkans à l’Afrique du Sud, en passant par l’Indonésie et l’Afghanistan, James Natchwey est sans aucun doute un des photographes de guerre qui aura couvert le plus de conflits. Connu et reconnu pour son moral d’acier et sa volonté de témoigner de l’horreur de notre monde,  

« J’ai été témoin et ces photographies constituent mon témoignage. Les événements que j’ai immortalisés ne devraient pas être oubliés et ne doivent pas être répétés. »

jn03-tt-width-836-height-550-fill-1-bgco

Nachtwey débute sa carrière dans les années 70 après avoir étudié l’art et les sciences politiques. Marqué par des images de la guerre du Vietnam et par les mouvements américains pour les droits civiques, il décide d’apprendre la photographie. Il commence par travailler au Nouveau Mexique en 1976, puis s’installe à New York pour travailler comme photo reporter en 1980. 

Après sa première expérience de couverture de la lutte civile en Irlande, il dévoue sa vie au témoignage de différents conflits et problèmes sociaux contemporains dans le monde entier. 

Il travaille pour les Magazines Time, Black Star et devient membre de l’agence Magnum en 1986. Il expose dans le monde entier et beaucoup en Europe, à Rome, Lisbonne, Madrid, Prague ou encore Amsterdam. En France, il a exposé à la Bibliothèque Nationale de France en 2002. 

Tout au long de sa carrière, le photographe est considéré comme l’héritier de Capa pour sa vision toujours humaniste. Il a reçu de nombreux prix comme le prix Robert Capa à cinq reprises et le World Press photo Award à deux reprises, parmi beaucoup d’autres. 

Exposition James Natchwey « Memoria »

Du 30  mai 2018 au 29 juillet 2017

Maison Européenne de la Photographie  

POUR ÊTRE INFORMÉ DES RENCONTRES

DE PHOTOGRAPHIE À VENIR

HORSCHAMP - RENCONTRES DE PHOTOGRAPHIE